Mali-Online
Faits divers

Bamako : Un faux marabout arrêté en possession de plus de 5 milliards de FCFA de faux billets

La Brigade de Recherches du camp I de Bamako vient de mettre hors d’état de nuire, le cerveau d’un réseau de trafic de faux billets de banque. Cet individu mal intentionné a été arrêté, le vendredi 22 janvier 2021, en possession d’une somme colossale de 5 323 900 000 F CFA de faux billets à Niamana, un quartier périphérique de Bamako, la capitale malienne. L’individu arrêté serait le cerveau d’une bande de délinquants spécialisés dans la fabrication de faux billets. 

Au moment de son arrestation, le délinquant financier avait à sa possession des fausses coupures de billets de banque en Francs CFA, en Euro et en Dollar qu’il avait pris le soin de dissimuler dans deux valises avant la mise sur le marché économique.

Selon le Sous-Lieutenant Mohamed Elmedy, cette prouesse est le résultat de la franche collaboration des populations avec ses forces de sécurité, qui travaillent au quotidien pour asseoir un climat de quiétude. Il a salué la hiérarchie militaire qui, dira-t-il, ne ménage aucun effort pour l’accompagner dans les différentes tâches.

Le Commandant de la région de Gendarmerie N°I de Bamako, le Colonel Seydou Kamissolo a félicité les hommes pour le sacrifice consenti et la clairvoyance, qui ont permis d’atteindre ce résultat remarquable. «Nous remercions les populations pour leurs soutiens multiformes et le commandement pour l’amélioration des conditions de travail des unités. Les enquêtes se poursuivront pour arrêter les éventuels complices afin de les mettre à la disposition de la justice. Il a également rassuré de sa détermination à protéger les personnes et les biens dans la circonscription de la région de Gendarmerie de Bamako en synergie avec les autres composantes des forces de sécurité », affirme-t-il.

Issa Diallo 

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus