Mali-Online
Politique

Conférence virtuelle de la Cédéao : la covid et la dissolution du CNSP en point de mire !

Le Président de la Transition,Bah N'DAW, a pris part au 58ème Sommet de la CEDEAO par visio-conférence, samedi 23 janvier 2021. A ses côtés le Premier ministre, M. Moctar OUANE, SEM Zeïni MOULAYE, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et M. Alhamdou AG ILYÈNE, Ministre des Maliens de l'Extérieur et de l'Intégration africaine.

La cinquante-huitième session ordinaire de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest se tenait, sous la présidence de Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, ce 23 janvier 2021. L’on n’a pas dérogé à la règle érigée par ce contexte de pandémie, comme c’est le cas depuis un certain temps, ce fut par visio-conférence que les chefs d’État de la plus grande structure ouest- africaine ont passé en revue les dossiers de la sous- région.

En plus des chefs d’État et de gouvernement, le président de la commission de la CEDEAO ; le Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel (UNOWAS, le Président de Commission de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union Africaine, et le Représentant de Commission de l’Union Africaine ont également pris part à cette visio-conférence. Les chefs d’État, au cours de cette conférence, ont, en premier, lieu salué la pertinence des rapports de la 85ème session ordinaire du Conseil des Ministres et la 45ème réunion du conseil de Médiation et de Sécurité, et la conférence, à l’issue de ses délibérations, a approuvé les principales recommandations contenues dans les différents rapports.

Ce fut, donc, après l’examen de certains points particuliers dont les plus saillants sont entre autres la méforme de l’économie imputable à la crise de la pandémie de la Covid-19. La performance économique n’a pas été au rendez-vous quand on se réfère aux indicateurs, tous rouges. C’est d’ailleurs ce qui a amené la conférence « à exhorter les États membres à accélérer et intensifier la mise en œuvre des mesures dans le cadre de la lutte contre la covid-19 et la relance des économies » précise le communiqué final. Afin de mieux lutter contre les effets néfastes de la pandémie, la conférence a instruit la Commission de la CEDEAO et l’OOAS à conduire le processus d’approvisionnement de 240 millions de doses et à mettre en place un fonds qui garantira la disponibilité des vaccins anti-COVID.

La conférence a également examiné la question inhérente à la CREATION DE L’UNION MONETAIRE. À ce sujet, « le Sommet décide d’exempter les États membres du respect des critères de convergence macroéconomique au cours de l’année 2021 » peut-on le lire dans le communiqué final.  

Par ailleurs, au titre de la paix, de la sécurité et de la démocratie, la conférence a félicité la bonne tenue des élections présidentielles dans la zone, bien que « les rares incident violents » aient émailles les scrutins dans certains pays. 

La situation socio-politique du Mali a aussi été évoquée, les chefs d’État loué les efforts inlassables qu’a consenti de Goodluck Ebele Jonathan dans le maintien du dialogue entre les acteurs maliens en vue d’une transition réussie dans les délais décides par la conférence. Il a été instruit aux autorités de la transitons malienne d’élaborer et de diffuser une feuille de route assortie d’un plan d’action et d’un calendrier d’exécution. La conférence exhorte les autorités de la transition à une gestion consultative et inclusive du processus et demande la dissolution du CNSP qui n’a plus sa raison d’être pendant tous les organes de la transition sont constitués comme le stipule la charte de la transition.

La conférence a, en outre, fait montre de son inquiétude quant aux récentes interpellations enclines à une présumée déstabilisation et appelle, à l’occasion, au respect des procédures légales en vigueur.        

KAMANA/Mali-Online

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus