Mali-Online
Actualité nationale

Conservation des vaccins: Le CNI réhabilité à plus de 800 millions de FCFA

Le ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, a inauguré, vendredi 27 août 2021, le Centre national d’immunisation (CNI) réhabilité dont les travaux ont été exécutés par l’entreprise AMC BTP pour un coût de 839 355 943 de FCFA financés par l’Alliance mondiale pour le vaccin et l’immunisation (GAVI) à travers l’UNICEF.  

C’était en présence de l’émissaire de la représentante de l’UNICEF au Mali, Mohamed Abderrahmane Ould Bouasria ; du représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Mali, Jean Pierre Baptiste, et d’autres invités.   

Bâti sur une superficie de 3480 m², le Centre national d’immunisation rénové comprend un nouveau magasin de 480 m² pour abriter les chambres froides ; deux magasins rénovés abritant des chambres froides ; un bâtiment principal de 2 niveaux comprenant 5 bureaux au rez-de-chaussée, une cantine, un magasin sec de 240 m², à l’étage, une salle de formation de 151 m², une salle de réunion, 12 bureaux de l’administration, une bibliothèque et une salle d’archivages. 

Le coût total des travaux exécutés par l’entreprise AMC BTP s’élève à 839 355 943 FCFA financés par l’Alliance mondiale pour le vaccin et l’immunisation (GAVI) à travers l’UNICEF pour un délai d’exécution de 18 mois. 

Selon l’émissaire de la Représentante de l’UNICEF au Mali, cet édifice est le résultat de la coopération entre le Mali, représenté l’Alliance Gavi, et l’UNICEF, en vue du renforcement du système de santé. 

« Je reste convaincu que ces équipements et locaux seront gérés et entretenus afin d’améliorer les conditions de travail des professionnels pour le bien-être des enfants du Mali », affirme-t-il.

Il a réitéré l’engagement de l’UNICEF et de ses partenaires à accompagner le gouvernement malien en général et le ministère de la Santé en particulier dans « ses efforts considérables et continus pour l’amélioration de la couverture vaccinale chez les enfants au Mali et partant de la santé de la population ».

Le ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, s’est réjouie de la modernisation et de l’extension des chambres froides du CNI, qui, selon elle, permettront de « renforcer les capacités de stockage de vaccins et d’intrants de notre pays dans le contexte actuel ».  

Elle a vivement remercié GAVI, l’OMS, l’UNICEF, Bill et Melinda Gate pour leurs efforts constants en faveur de l’amélioration de la santé des populations maliennes.

La ministre Sangaré a profité de l’occasion pour lancer un appel à une participation massive des populations à la 2è phase de la campagne de vaccination contre la Covid-19 qui a débuté le lundi 23 août 2021.

Issa Diallo

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus