Mali-Online
Afrique

Coronavirus : reprise des vols internationaux en Guinée Conakry à partir de vendredi

L’aéroport de Conakry, en février 2007. Luc Gnago / REUTERS

La Guinée va rouvrir progressivement à partir de vendredi ses frontières aériennes fermées à cause de la Covid-19, a annoncé le président Alpha Condé dans une allocution.

Le président guinéen a aussi annoncé une nouvelle réduction d’une heure du couvre-feu nocturne dans le Grand Conakry, qui sera imposé entre minuit et 4H00 au lieu de 23H00 et 4H00. Il avait été levé ailleurs.

“Les frontières aériennes vont connaître une réouverture progressive à partir du 17 juillet 2020, en fonction de la mise en place des dispositions et procédures sanitaires retenues et conformément au principe de réciprocité entre les pays d’origine et de destination”, a dit M. Condé, selon le texte de son intervention.

Il a dit constater “avec regret et amertume le relâchement” du respect des mesures barrières, comme le port du masque ou les restrictions sur les rassemblements.

Il a dit reconduire dans tout le pays pour 30 jours à partir de ce mercredi l‘état d’urgence conférant au gouvernement des pouvoirs spéciaux. Il n’a pas évoqué une réouverture des frontières terrestres et maritimes.

La Guinée a dénombré 6.276 cas de contamination et 38 décès, a-t-il dit.
Pauvre malgré d’importantes ressources naturelles, la Guinée fait partie de ces pays où l‘état du système sanitaire suscite l’inquiétude face à la pandémie.

Le virus Ebola y a tué 2.500 personnes entre fin 2013 et 2016.

Elle a déjà allégé les restrictions en rouvrant partiellement les écoles et les lieux de culte.

AFP

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus