Mali-Online
Santé

Covid-19 : le gouvernement adopte de nouvelles mesures pour stopper la pandémie

Conseil supérieur de la Défense nationale (CSDN), vendredi 9 avril 2021 au Palais de Koulouba.

Avec les 413 cas positifs de covid-19 enregistrés le jeudi 08 avril, le Mali avait enregistré son plus grand nombre de nouvelles contaminations en 24 heures depuis le début de la pandémie. Face à cette situation alarmante, une réunion du conseil supérieur de la Défense nationale (CSDN) s’est ténue vendredi 09 avril et un ensemble de mesures ont été adoptées.

Il est à noter que face à la situation le premier ministre Moctar Ouane a reporté sa visite initialement prévue au Sud du Mali.

À l’issue d’une analyse approfondie de la situation, et dans le but de rompre la chaine de contamination, le Conseil a décidé de :

1. Procéder à une nouvelle distribution massive et gratuite de masques ;

2. Veiller au respect scrupuleux du port obligatoire du masque facial en public ;

3. Renforcer la communication sur le respect des mesures de prévention telles que le lavage des mains au savon ou l’utilisation du gel hydro alcoolique et la distanciation physique ;

4. Veiller au respect strict de l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes ; 

5. Procéder à la fermeture de tous les lieux de loisirs pour la période allant du 10 au 25 avril inclus ;

6. Suspendre toutes les festivités et autres manifestations pour une durée de 15 jours à compter du 9 avril 2021 ;

7. Procéder à une campagne d’information et de sensibilisation, notamment à travers la Plateforme multi-acteurs de riposte à la Covid-19 sur le caractère vital de la vaccination ;

8. Accélérer l’acquisition de nouvelles doses de vaccin et intensifier la campagne de vaccination.

Le Conseil exhorte vivement les populations à se mobiliser davantage pour freiner la propagation de la maladie en respectant scrupuleusement les mesures édictées. 

Les mesures ci-dessus arrêtées feront l’objet d’une évaluation continue afin de permettre leur adaptation à l’évolution de la situation.

Rappelons que le Mali a débuté sa campagne de vaccination contre la COVID-19 le 31 mars 2021 par le personnel de santé, les personnes de plus de 60 ans et les personnes vivant avec une comorbidité.

La rédaction

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus