Mali-Online
Santé

Covid-19: Le Mali se prépare à lancer sa campagne vaccinale

Reception par le président de la Transition, Bah N'Daw des premières doses de vaccins anti-Covid-19, ce vendredi 5 mars 2021 à l'aéroport de Bamako.

Le président de la Transition, Bah N’Daw, a réceptionné, le vendredi 5 mars, les premières doses (396 000) de vaccins anti-Covid-19. C’était en présence du Premier ministre, Moctar Ouane,  du ministre de la Santé et du Développement social, Dr. Fanta Siby, du représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Mali, Jean-Pierre Baptiste, du chef de la Mission multidimensionnelle (Minusma), Mahamat Saleh Annadif et de la représentante résidente de l’Unicef au Mali, Sylvie Fouet.

Ces 396 000 doses de vaccin anti-Covid-19 reçues par le président de la Transition, Bah N’Daw entrent dans le cadre de la Facilité Covax, qui est un partenariat tissé entre le Cepi, Gavi, l’Unicef et l’OMS en vue d’assurer une distribution équitable des vaccins anti-Covid-19 à l’échelle mondiale.

Cette livraison est la première partie d’une vague d’arrivées, qui se poursuivra dans les mois à venir. Dans le cadre de l’attribution au Mali du vaccin Astra Zeneca AZD 1222 produit par le Sérum Institue of India (SII) sous la Facilité Covax, l’Unicef a confirmé les commandes relatives au Mali sur la période courant jusqu’à fin mai 2021 avec près de 1,4 millions de doses.

Selon le Premier ministre Moctar Ouane, « ce premier lot de vaccins marque la concrétisation de l’annonce faite à nos compatriotes, en janvier dernier, par le Gouvernement. Ce faisant, notre pays figure ainsi parmi les premiers pays africains à être fournis en ce vaccin. Il est le premier pays sahelo saharien à bénéficier de la Facilité Covax. Ceci est une illustration parfaite de l’engagement du Gouvernement du Mali dans le sens de la protection de nos concitoyens face à la pandémie de la Covid-19 ».  

« Je salue le formidable leadership du ministre de la Santé et du Développement social, ainsi que l’engagement indéniable de nos partenaires internationaux. Restons mobilisés, respectons les mesures barrières et suivons les conseils des experts de la santé publique. C’est en combinant nos efforts que nous y arriverons », a réaffirmé le chef du gouvernement. 

La représentante de l’Unicef au Mali, Sylvie Fouet, a donné des assurances par rapport à la conservation des vaccins. « Au niveau des dépôts des centres de santé communautaires (Cscom) dans les districts, nous avons fourni et installé 251 réfrigérateurs et 288 autres arriveront bientôt, grâce au concours de nos partenaires techniques et financiers. Les vaccins nous protègent, mais personne n’est à l’abri tant que nous ne sommes pas tous protégés », a-t-elle déclaré.

Selon le représentant de l’OMS au Mali, Dr. Jean-Pierre Baptiste, « ce jour est une date historique pour atteindre notre objectif qui est d’assurer une distribution équitable des vaccins contre la Covid-19 à l’échelle mondiale. Le Mali figure désormais dans le peloton de tête des pays ayant reçu le vaccin anti-Covid-19 grâce aux efforts des autorités nationales, soutenues par les partenaires techniques et financiers. Nous allons œuvrer ensemble pour que les cibles identifiées soient vaccinées le plus tôt possible pour arrêter la chaine de propagation de la maladie. Je félicite le gouvernement malien pour l’arrivée de ces premières doses de vaccins Astra Zeneca et souhaite plein succès au processus de vaccination ».

Le ministre de la Santé et du Développement social, Dr. Fanta Siby, s’est félicitée de l’arrivée de cette première partie des vaccins anti-Covid-19 dans notre pays. « Nous l’avions promis, nous l’avons fait. En janvier dernier, le gouvernement a annoncé l’arrivée des vaccins anti-Covid-19 en mars, les premières doses de ces vaccins sont ici aujourd’hui. C’est une étape importante dans la lutte contre cette pandémie. Nous allons nous préparer à lancer la campagne de vaccination pour rompre la chaine de contamination. La campagne de vaccination démarrera à Bamako, qui est l’épicentre de l’épidémie, avant de se poursuivre à l’intérieur du pays », a-t-elle précisé.

Le ministre Siby a également remercié les partenaires techniques et financiers qui ont contribué à l’acquisition de ces vaccins qui, selon elle, « ne souffrent d’aucun problème de qualité. Nous avons déjà démarré des rencontres d’information et de sensibilisation dans le cadre du lancement de la campagne de vaccination ».

Dr. Fanta Siby a rendu un vibrant hommage à l’ensemble du personnel socio-sanitaire du Mali et particulièrement à celui déployé en première ligne de la lutte contre la Covid-19.

Issa Diallo 

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus