Mali-Online
Europe

Covid-19: le président français Emmanuel Macron diagnostiqué positif

Emmanuel Macron.

Le président français Emmanuel Macron a été testé positif au Covid-19 jeudi 17 décembre, après avoir eu des symptômes, a annoncé le palais présidentiel de l’Élysée. Le chef de l’État va désormais s’isoler pendant sept jours. De nombreux autres responsables politiques, nationaux et internationaux, se sont immédiatement placés à l’isolement après des contacts avec lui, dont les Premiers ministres français, espagnol et portugais. Brigitte Macron, elle, a été testée négative mardi.

Après le diagnostic établi par « des tests RT-PCR réalisés dès l’apparition de premiers symptômes », le chef de l’État « s’isolera pendant sept jours », comme le veut la règle. Mais il « continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance », ajoute la présidence dans un communiqué, donc en visioconférence et par téléphone.

Son agenda est évidemment bousculé : le chef de l’État devait se rendre au Liban mardi et mercredi prochains, un déplacement qui est annulé. Il devait également passer un réveillon avec les militaires français de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), et rencontrer de nouveau les dirigeants libanais.

Cas contact d’Emmanuel Macron, le Premier ministre Jean Castex s’est lui aussi placé à l’isolement préventif, « bien qu’il ne présente aucun symptôme de la maladie », a annoncé Matignon, confirmant les propos du président du Sénat Gérard Larcher à l’ouverture d’une séance ce jeudi. À la table du conseil des ministres ce mercredi 16 décembre, le chef du gouvernement devait présenter la stratégie vaccinale de la France devant la Chambre haute.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a prononcé le discours à sa place : il a dit avoir une « pensée particulière » pour le président de la République.

Dans la foulée, Jean Castex a été testé négatif, mais continuera en isolement, a annoncé Matignon. « Un nouveau test sera réalisé à J+7 conformément au protocole sanitaire », précisent ses services.

Pedro Sanchez, Antonio Costa, Richard Ferrand : vers un cluster à l’Élysée ?

Après cette annonce, la question d’un cluster à l’Élysée commence à se poser, au fur et à mesure des annonces d’isolement. Mardi 15 décembre, de nombreux responsables, dont les présidents des groupes à l’Assemblée nationale, y ont justement déjeuné avec le président.

Le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand, présent lors de ce rendez-vous et assis en face du chef de l’État, est également cas-contact et s’est isolé, a indiqué jeudi la présidence de l’institution dans un communiqué. De plus, Valérie Rabault (PS) ou Olivier Becht (Agir ensemble) ont annulé leurs rendez-vous ou se sont isolés, ont indiqué à l’AFP des sources parlementaires.

De même pour le ministre Marc Fesneau et le collaborateur du président Alexis Kohler, d’après nos informations. À l’inverse de Damien Abad (LR), qui n’est lui pas cas contact, car trop trop loin du chef de l’État lors de cette rencontre.

Un conseil de défense s’y était également réuni ces derniers jours, et Emmanuel Macron a également rencontré de nombreux dirigeants étrangers.

Parmi eux, le Premier ministre portugais Antonio Costa, qui s’est rendu à l’Élysée mercredi 16 décembre. Il a annulé tous ses déplacements.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé l’interruption de toutes ses activités publiques, après avoir déjeuné avec le président français lundi 14 décembre. Il « respectera une quarantaine jusqu’au 24 décembre, date à laquelle se seront écoulés dix jours depuis sa rencontre avec le président Macron à Paris », ont indiqué ses services au palais de la Moncloa dans un communiqué.

Pareil du côté du président du Conseil européen Charles Michel, qui a rencontré Emmanuel Macron lundi à Paris. « Pas considéré comme un contact proche » par les autorités françaises, il« a été testé négatif mardi », mais « va se mettre à l’isolement » par « mesure de précaution », a annoncé un porte-parole de l’UE.

L’épouse d’Emmanuel Macron, Brigitte « ne présente aucun symptôme », a précisé son cabinet. Elle a été testée négative au Covid-19 mardi avant d’effectuer une visite dans un service pédiatrique de l’hôpital Saint-Louis à Paris.

Boris Johnson souhaite « un prompt rétablissement » à son « ami Emmanuel Macron »

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a souhaité jeudi « un prompt rétablissement » à son « ami Emmanuel Macron », a-t-il tweeté en français.

Début septembre, Jean Castex s’était également inquiété après avoir rencontré le directeur du Tour de France Christian Prudhomme, testé positif au Covid-19 peu après. Mais les deux avaient respecté les gestes barrières lors de la rencontre, évitant ainsi toute contamination.

Reste encore la question : comment et quand Emmanuel Macron a été contaminé ? On l’ignore encore.

Source: RFI

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus