23 C
Bamako
dimanche 25 octobre 2020
Mali-Online
Actualité nationale

DEF au Mali : le ministère de l’Éducation nationale nie les fuites de sujets

Ministre de l'Éducation nationale du Mali. Photo d’illustration.

Dans un communiqué publié ce mercredi 14 octobre 2020, le ministère de l’Éducation nationale nie les fuites de sujet des épreuves de l’examen du diplôme d’études fondamentales ( DEF). Or depuis le début desdites épreuves les sujets circulent sur les réseaux sociaux. 

Les épreuves du diplôme d’études fondamentales (DEF) 2019-2020 ont pris fin aujourd’hui dans notre pays. Dès le début de ces épreuves le lundi dernier, des sujets circulaientt sur les réseaux sociaux.

Plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer ces fuites de sujets du DEF 2019-2020. Face à cette situation le ministre de l’Éducation nationale a publié un communiqué ce mercredi pour nier ces fuites de sujets. « Le ministre de l’Education nationale informe l’ensemble des acteurs de l’Education que, depuis quelques temps, des individus, mal intentionnés s’agitent sur les réseaux sociaux dans des tentatives stériles visant à saboter les efforts de toute la nation de réaliser des évaluations de fin d’année propres et crédibles. Le ministre de l’Education nationale se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces tentatives. Les enquêtes sont en cours et leurs conclusions seront transmises aux juridictions compétentes. Toute la nation sera informée des conclusions de cette démarche. Le ministre rappelle son engagement à lutter contre toute impunité afin d’assainir le secteur » peut-on lire dans le communiqué.

Cette attitude du ministère de l’ Éducation nationale s’apparente à une fuite en avant. Le département devra plutôt chercher à situer les responsabilités dans ces présumées fuites de sujets et prendre des dispositions idoines pour que de tels actes ne se reproduisent pendant les examens à venir notamment le baccalauréat. 

Issa Diallo 

Articles similaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus