Mali-Online
Actualité nationale

Douanes du Mali : Le Bureau des Enquêtes immobilise 14 camions suspectés de fraude

Crédit Photo : Douanes Maliennes

La vigilance des agents des douanes, chargés des renseignements et des enquêtes, a une fois encore porté fruits : 14 camions suspectés de fraude sont conduits dans la cour de Faladié, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 juin 2022.

De source proche de la Direction des Renseignements et des Enquêtes douanières, une vaste opération de recherche de plus d’une dizaine de camions contenant surtout des produits alimentaires notamment de l’huile végétale, avait été engagée dans la région de Sikasso.
« Depuis quelques jours, les services des douanes ont planifié cette opération dans la plus grande discrétion. Des informations circulant sur les réseaux sociaux ont failli perturber le plan de l’opération mais, du fait de la vigilance des agents, tous les camions recherchés sont interceptés sur la route de Zégoua », a expliqué un agent de douane sous couvert de l’anonymat.
En effet, cette information avait fait le tour des réseaux sociaux en même temps que les cargaisons suspectes, dans le viseur des gabelous enquêteurs, s’acheminaient vers la frontière.
Au nombre de 14 au total, les véhicules sont effectivement arrivés à Bamako sous bonne escorte de la mission dépêchée sur le versant ivoirien. Lesdits camions stationnent depuis dans l’aire douanière de Faladiè pour clarification des suspicions de fraude d’huile végétale qui pèsent sur leurs propriétaires.
Les mêmes sources rapportent, le DG des Douanes, Amadou Konaté, aurait personnellement suivi de très près le déroulé de ces opérations d’interception et de conduite à Bamako des 14 cargaisons suspects.
Par ailleurs, apprend-on, au-delà des 13 camions ayant fait l’objet de commentaires sur les réseaux sociaux, l’opération de ciblage concerne une vingtaine de véhicules dont 14 sont déjà interceptés, 3 à la frontière et le reste attendu dès le franchissement de la frontière.

En tout cas, cette opération complexe menée par les Douanes maliennes est la preuve parmi tant d’autres de la détermination des autorités de Transition à assainir l’environnement économique national malgré les difficultés liées à l’embargo et la crise pétrolière mondiale, consécutive à la guerre russo-ukrainienne.

Issa Diallo

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus