Mali-Online
Culture

FIWA : Un évènement qui redore la beauté du WASSULU depuis 4 ans

Le ministre de la culture Kadiatou KONARE sur scène avec Oumou Sangaré lors du lacncement de la 4ème édition du FIWA.

Yanfolila, la capitale de Wasulu, vibre au rythme du Festival International du Wassulu, depuis le jeudi 04 avril. Initié par la diva de la musique malienne Oumou Sangaré depuis 4 ans, le FIWA, un festival qui a pour but de mettre en exergue le savoir-faire culturel du Wassulu, a lancé sa quatrième édition ce jeudi 08 avril 2021 à Yanfolila sous le haut parrainage du ministre de la culture Kadiatou KONARE.

Entité historique, composée de 12 communes et plus de 360 villages, le Wassulu est à cheval entre le Mali, la Côte d’Ivoire et la Guinée. Au fil des années, cette région culturelle s’est fait distinguer par son savoir faire dans le répertoire musical malien à travers les grandes voix comme Salimata SIDIBE, Toumani KONE, Coumba SIDIBE, Ramata DIAKITE, Tata DIAKITE…

Dans le but de pérenniser cet acquis culturel et  de valoriser l’identité de cette terre du Wassulu, la star de la musique malienne, la diva Oumou SANGARE, originaire du contré, organise chaque année depuis 2018 le Festival International du Wasulu (FIWA). Ayant drainé plus de 310.000 festivaliers à la troisième édition,  c’est dans un contexte particulier de la pandémie du covid 19, que la quatrième édition a ouvert ses portes pour 3 jours,  sur un site de plus 5 hectares, constitué des logements, des stands d’exposition, une piscine et une grande tribune pour les concerts live . 

 Jeudi 08 avril , c’était aux environs de 18h, quand le maire de Yanfolila souhaitait la bienvenue à ses hôtes venus des quatre coins du monde, lors de la cérémonie officielle de l’ouverture de cette quatrième édition. D’entrée de jeu, la promotrice Oumou SANGARE a tenu à remercier le public ayant effectué le déplacement pour l’évènement « je suis fier de mon Wasulu aujourd’hui, mon objectif était de braquer la lumière sur Wasulu, même s’il n’a pas été atteint à 100 % je peux dire que le Wasulu sort de l’ombre petit à petit grâce à vous, qui participez pleinement au FIWA » s’est vanté Oumou SANGARE. Avant d’être décoré pour la réussite du FIWA par le représentant de la Maison Blanche des Etats Unis, Guy JOKER. Selon l’envoyé de la Maison Blanche, Oumou SANGARE a été sollicitée à la maison blanche afin de prester lors de l’investiture du nouveau président américain Joe BIDEN. Comblé de joie d’avoir participé au FIWA Guy JOKER s’exprime « le monde entier devrait voir ce que j’ai vu au Wassulu ». 

Quant au ministre de la culture Kadidiatou KONARE, elle a tenu à rappeler l’apport du Wassulu à la musique malienne « la musique est quelque chose de naturel sur cette terre de Wassulu, je suis non seulement fan de Oumou SANGARE mais aussi de ce territoire dense » a-t-elle commenté.

Par ailleurs, s’il est vrai que le développement d’une nation passe par le renforcement de sa culture, on peut dire que le FIWA est un catalyseur pour le développement du Mali.     

Abdoulaye Konimba KONATE

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus