Mali-Online
Europe

France : Emmanuel Macron tente un rétropédalage après ses propos sur les caricatures du prophète Mohamed.

Emmanuel Macron THIERRY LINDAUER/PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

Après la vague d’indignation provoquée dans le monde musulman par ses propos sur les caricatures du prophète Mohamed, le président français Emanuel Macron fait un rétropédalage en tentant de se justifier. 

Le jeudi 22 octobre 2020 lors de l’hommage rendu à l’enseignant français décapité par un islamiste tchétchène pour avoir montré les caricatures du prophète Mohamed à ses élèves, le président français, Emmanuel Macron a déclaré « Nous ne renoncerons pas aux caricatures et aux dessins ».

Ces propos d’Emmanuel Macron ont provoqué la colère des millions de musulmans qui ont manifesté dans plusieurs pays. Devant cette indignation du monde musulman, le président français a accordé une interview le vendredi dernier à la chaîne Qatarienne Al Jazeera pour tenter de se justifier.« Les réactions du monde musulman ont été dues à beaucoup de mensonges, et au fait que les gens ont cru comprendre que moi, j’étais favorable à ces caricatures. Je suis favorable à ce qu’on puisse écrire, penser, dessiner librement dans mon pays parce que je pense que c’est important, que c’est un droit, ce sont nos libertés. Je comprends que ça puisse choquer, je respecte cela, mais il faut en parler » affirme Emanuel Macron sur Al Jazeera. 

Emanuel Macron semble comprendre que les caricatures du prophète Mohamed constituent une ligne rouge pour les musulmans. D’autant plus que certains dirigeants occidentaux ont clairement montré leur désaccord avec le président français sur cette question des caricatures du prophète Mohamed. C’est le cas du premier ministre canadien, Justin Trudeau qui a déclaré : « La liberté d’expression n’est pas sans limites. Dans une société pluraliste, diverse et respectueuse comme la nôtre, nous nous devons d’être conscients de l’impact de nos mots, de nos gestes, sur d’autres, particulièrement ces communautés, ces populations qui vivent énormément de discrimination encore. C’est une question de respect ».

Le rétropédalage du président français.sur Al Jazeera va-t-il suffir à calmer la colère dans les pays musulmans où beaucoup ont appelé au boycott des produits français ?

Issa Diallo 

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus