Mali-Online
Europe

La France a un nouveau PM: Jean Castex, de l’ombre de Matignon à la lumière

Pendant des semaines, ce Gersois de 54 ans a travaillé aux côtés d’Édouard Philippe pour préparer la sortie du confinement. Il lui succède ce vendredi 3 juillet. Une demi-surprise. Jean Castex est davantage un technicien qu’un politique.

Emmanuel Macron a tranché. Édouard Philippe démissionnaire en début de matinée, son successeur à Matignon est donc Jean Castex. C’est l’homme du déconfinement, celui qui, dans l’ombre de l’hôtel Matignon, a préparé pas à pas la stratégie nationale pour faire ressortir les Français de chez eux et repartir l’économie.

Ce haut fonctionnaire de 54 ans, énarque et conseiller à la Cour des comptes, vient du Gers dont il a conservé l’accent. Peu connu des Français, hormis des 6 000 habitants de Prades (Pyrénées-Orientales) dont il est le maire, il est pourtant au cœur des rouages de l’administration publique depuis une quinzaine d’années.

Ce fidèle de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, dont il a été le conseiller aux affaires sociales et le secrétaire général adjoint de l’Élysée, est qualifié decouteau suisse par ses proches, amis et connaissances. Une fine lame, durablement solide, disponible et avenante, au réseau très fourni.

Jean Castex connaît ainsi parfaitement tous ses dossiers, notamment ceux de la santé et du travail pour avoir œuvré auprès du ministre Xavier Bertrand entre 2005 et 2008. Le service minimum dans les transports, la réforme des régimes spéciaux de retraite ou encore la lutte contre la grippe aviaire, il connaît par cœur.

Ses compétences multiples ont d’ailleurs failli le faire entrer place Beauvau, au ministère de l’Intérieur, au lendemain de la démission de Gérard Collomb fin 2018. Emmanuel Macron le voulait à ses côtés. Christophe Castaner lui a été finalement préféré. Jean Castex s’est donc concentré sur la préparation des grands événements sportifs, notamment des Jeux olympiques de Paris en 2024, comme délégué interministériel…

Son arrivée à l’hôtel Matignon est une demi-surprise. Même si son nom était cité ces dernières heures, on s’attendait plutôt à un politique comme chef du gouvernement. Le Lorientais Jean-Yves Le Drian (le ministre des Affaires étrangères) ou encore Florence Parly (la ministre de la Défense) étaient le plus souvent évoqués.

Emmanuel Macron a donc plutôt choisi un technicien, un homme à sa main, capable de gérer la crise économique et ses conséquences. Le chef de l’État a aussi fait le choix d’un homme de terrain, d’un maire. Jean Castex n’est pas un grand communicant, mais un homme de dossiers. Sa réussite du déconfinement est ainsi récompensée.

Source: Ouest France

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus