Mali-Online
Politique

Le Président bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embalo à Bamako : « Je suis venu en visite de soutien et d’amitié au peuple malien »

Crédit Photo : Page facebook officielle de la Présidence de la République du Mali.

Suspendu de toutes les instances internationales, le Mali a reçu, le week-end dernier, pour la 1ère fois, depuis les évènements de mai 2021, la visite officielle d’un hôte de marque, en la personne du Président de la Guinée-Bissau, le général Umaro Sissoco Embalo. Il était porteur d’un message de la CEDEAO dont il est venu partager quelques préoccupations avec les nouvelles autorités maliennes. Lesquelles sont relatives au respect des engagements de la feuille de route de la transition, la tenue des élections générales à date et la gestion de la situation sécuritaire. 

Atterri, le vendredi 25 juin, dans l’après-midi, sur le tarmac de l’Aéroport de Bamako, le Président Umaro Sissoco Embalo a été accueilli, à sa descente d’avion, par le colonel Assimi Goita, président de la Transition ; le Premier ministre Dr Choguel Kokala Maïga ; le président du CNT, le colonel Malick Diaw ; le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop ; le gouverneur et le maire du District de Bamako ; ainsi plusieurs personnalités et invités de marque.

Toutes les civilités traditionnelles dignes de l’accueil des rangs d’un Chef d’Etat ont été mises en place par les autorités maliennes. Dès sa descente de l’avion, le Président bissau-guinéen a été accueilli par son homologue du Mali sur le tapi rouge suivi des autres honneurs, à savoir : l’exécution des hymnes nationaux des deux pays ; la revue des troupes ; la salutation des corps constitués, comprenant des diplomates, des membres du Conseil National de Transition (CNT) et des ministres.

Après le Pavillon présidentiel de l’Aéroport de Bamako, le Président Embalo a lâché ses premiers mots : « Le Mali vit une situation particulière. A chaque fois qu’il s’agira de rapprocher ses frères maliens, je le ferai avec plaisir. Je continue à donner mon appui au Peuple malien et j’attends des Maliens la paix et la concorde », a-t-il souligné.

Le lendemain samedi, le chef de l’Etat bissau-guinéen a poursuivi son séjour en visitant le Musée national de Bamako ; procédé au dépôt de gerbe de fleurs à la Place des Martyrs et Victimes du terrorisme.  Enfin à Koulouba, il a eu une rencontre à huis clos avec le colonel Assimi Goïta.  

Au terme de ce tête-à-tête entre les deux chefs d’Etat, ils se sont présentés devant les médias. 

 « Je suis venu en visite de soutien et d’amitié au peuple malien », a introduit, le Président bissau-guinéen. 

Et de poursuivre : « Je suis venu également partager quelques préoccupations des dirigeants de la CEDEAO avec les autorités maliennes. Lesquelles sont relatives au respect des engagements de la feuille de route de la transition, la tenue des élections générales à date et la gestion de la situation sécuritaire ». 

Par ailleurs, le Président Emballo dit avoir partagé avec la junte malienne au pouvoir l’expérience de son pays qui sort d’une crise institutionnelle. « Nous sortons d’une turbulence politique », a-t-il noté. 

L’hôte du jour a révélé également avoir discuté avec le colonel Assimi Goïta de relations bilatérales et la nomination d’un ambassadeur du Mali au Sénégal qui va couvrir la Guinée-Bissau.

Pour sa part, le colonel Assimi Goïta a remercié son hôte de la Guinée-Bissau pour ses deux visites au Mali en espace d’un an, malgré la situation qui prévaut. Il dit rassurer son hôte de l’engagement du Mali à respecter ses engagements, notamment la nomination d’un Premier ministre civil à la tête du gouvernement, le respect du calendrier électoral et l’amélioration de la situation sécuritaire au Mali dans le Sahel.

Au moment où le colonel président de la Transition rassurait son visiteur du jour, quant au respect de ces engagements, dans la ville de Kati, fief des militaires au pouvoir, les femmes sorties massivement brandissaient des pancartes pour demander la prorogation de la transition. 

Issa Diallo

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus