Mali-Online
Actualité nationale

Libération extra-judicaire du commandant, Oumar Samaké : Les syndicats de police ont-ils inconsciemment compromis la couverture du Commandant de la FORSAT ?

Des membres de la force spéciale anti-terroriste malienne, la Forsat, en juin 2017. (image d'illustration) AFP - HABIBOU KOUYATE

Depuis le  vendredi dernier des images du Commandant de la FORSAT, Oumar Samaké sans cagoule circulent sur les réseaux sociaux avec ses collègues, qui l’ont fait libéré de prison de façon extra-judicaire. A travers ce comportement les syndicats de police n’ont-ils pas compromis la couverture du Commandant de la FORSAT ?   

Le vendredi 03 Septembre 2021, le Commandant des Forces Spéciales Antiterroristes (FORSAT), Oumar Samaké a été inculpé et placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du premier cabinet du Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako pour meurtre coups et blessures aggravés coups mortels lors des manifestations des 10, 11 et 12 juillet 2020. Quelques heures après son placement sous mandat de dépôt, le Commandant de la FORSAT a été libéré par ses collègues policiers en colère. Cette libération extra-judicaire a été unanimement condamnée par le Barreau malien, des syndicats des magistrats et des organisations de défense des droits de l’homme. Au-delà des condamnations, ce comportement des policiers suscite une autre interrogation à savoir celle liée à la couverture du Commandant de la FORSAT. En effet, le vendredi dernier beaucoup de personnes ont découvert sur les réseaux sociaux le visage du Commandant de la FORSAT sans cagoule  avec ses collègues. Or les éléments de cette Force, spécialisée dans la lutte anti-terroriste dans notre pays sont connus pour leur discrétion. On les voit toujours porter des cagoules. Pour des raisons liées à la complexité de leurs missions, même tous les policiers ne connaissent pas les visages de leurs collègues de la FORSAT à plus forte raison le citoyen lambda. Vu la situation actuelle de notre pays, beaucoup d’ennemis de nos forces de défense et de sécurité ont certainement identifié le visage du Commandant de la FORSAT. Ce qui pourra le mettre davantage en danger. Dans ce contexte, on peut se demander si les syndicats de police n’ont pas compromis sans le savoir la couverture du Commandant de la FORSAT, Oumar Samaké.

Il faut rappeler que le commandant de la Force Spéciale antiterroriste, Oumar Samaké s’est mis lui même à la disposition justice et est se trouve actuellement au camp I de la gendarmerire.

Issa Diallo  

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus