Mali-Online
Actualité nationale

L’imam Dicko « Le Mali est aujourd’hui dans une situation peu souhaitable même si on n’est pas dans le gouffre… »

Imam Mahmoud Dicko parrain de la CMAS lors d’un point de presse ce dimanche 09 Aout 2020.

Après des mois de silence, l’imam Dicko, autorité morale du M5-RFP, le mouvement contestataire du régime de l’ancien président IBK, a publié un « manifeste pour la refondation du Mali » qui selon lui est un appel à un dialogue national pour sauver la nation malienne. C’est dans l’entretien de France24 que l’imam de Badalabougou a bien voulu détailler le contenu de ce manifeste.

Pour l’imam Dicko, avec le tissu social complètement abîmé et les forces politiques dispersées, organiser des élections dans ces conditions risquerait de conduire le pays à une impasse. C’est pour cela qu’il publie maintenant un « manifeste pour la refondation du Mali ».

Concernant le coup d’état du 18 aout dernier, l’imam pense que cela devrait être une occasion pour réconcilier l’armée et le peuple. Il constate qu’il y’a toujours une méfiance entre cette armée et le peuple et avec une grande majorité de la classe politique malienne. « On ne peut pas faire aujourd’hui une refondation si on ne refond pas cette situation » estime l’imam Dicko. Cependant pour lui le coup d’état est un fait et c’est du passé, « l’essentiel c’est de se mettre ensemble pour ne plus tomber dans les erreurs passées ».

Sur la question de dialogue avec les groupes armés, l’imam Dicko pense que dans la situation actuelle le bon sens oblige à chercher une solution « militairement on n’arrive pas à bout de ces gens là, ceux qui nous aident sont dans l’impasse, mais que faut-il faire ? » s’interroge l’imam et d’ajouter, qu’installer le Mali dans une « guerre infinie » aujourd’hui risquerait de mettre la « république en péril ».

Par ailleurs, l’imam Dicko affirme qu’il n’a pas d’ambition politique, pas d’agenda caché mais estime qu’il est un citoyen libre du Mali. « Si j’ai un agenda, je n’ai pas besoin de le cacher » conclut l’imam.

La rédaction

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus