Mali-Online
Economie

L’Organisation Panafricaine Mondiale (OPAM) et les BRICS promettent d’appuyer l’entrepreneuriat malien en cette période de crise.

L’Organisation Panafricaine Mondiale OPAM a tenu une conférence de presse le 23 Avril 2022 à son bureau de Bamako pour d’une part afficher son soutien à la transition malienne et annoncer l’objectif de la présence de leur délégation en terre du Mali dont le principal est d’organiser le premier grand forum d’investissement panafricain.

Vu les différentes activités triomphales et les faits de guerre dont le Mali a fait l’objet ces derniers mois, l’OPAM convaincu a décidé de s’accorder sur un principe fondamental de définir une ligne claire qui dit que désormais tout doit être axé sur le Mali. Financé par Les BRICS, ce projet de l’OPAM vise concrètement à appuyer l’entreprenariat jeune au Mali. Les BRICS est une banque qui est composée par le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du sud donc. Selon son représentant Abou Armel WELEGAY, BRICS est la banque qui veut apporter au peuple malien ce qu’on appelle une alternative à celle de la banque mondiale, faire des investissements privés et publiques. Sur cet aspect, « Tout ce qui pourrait être fait comme intellect, solution économique par les panafricanistes sera fait au Mali », a dit 

Siriman ISSOUF, représentant de l’OPAM BURKINA FASO. Pour lui, le Mali avec ses dirigeants actuels ne doit pas être lâché par ses frères africains comme certains l’ont déjà fait. Il poursuit que la lutte menée par le Mali est également celle des panafricanistes ce qui explique leur choix de soutenir notre pays. 

Les résultats probants des efforts fournis par l’état malien en complicité avec le peuple impliquent d’avantage Les BRICS. 

« Le Mali est venu réaliser ce dont nous panafricanistes avaient rêvé depuis longtemps et ce combat dit panafricaniste tient à tous les africains mais surtout ce qu’on appelle le nerf de la guerre malheureusement qui est l’argent », a soulevé Abou Armel WELEGAY avant d’ajouter qu’il était nécessaire de venir assister le Mali pour ne pas qu’il échoue, parce qu’en cas d’échec « c’est l’Afrique tout entière qui aura échoué », a-t-il prévenu. Le représentant de la banque a expliqué que le Mali actuel est le point focal de tous les panafricanistes, c’est pourquoi les BRICS vont accompagner ce projet de l’OPAM et l’assister afin que « l’entrepreneuriat jeune soit vraiment effectif et de telle sorte que le Mali soit autosuffisant, que l’embargo n’ait aucun impact sur eux », poursuit Mr WELEGAY.

Pour le représentant de l’OPAM Bénin, le seul objectif de la présence de l’organisation à Bamako d’apporter son soutien au peuple malien. L’OPAM va accompagner les opérateurs économiques, femmes et jeunes sur tous les plans. Car « Si jamais l’Afrique va réussir ça sera grâce au Mali », assure-t-ilSur la même lignée,le Colonel Major Kélétigui TRAORE, Président de l’OPAM MALI a avoué tout leur soutien aux autorités de la transition « cette transition ne peut pas échouer, on l’épaulera en tant que panafricaniste, en tant que patriote ». 

Selon lui, ce projet qui vise à appuyer les femmes et les jeunes dans la dynamique du développement surtout dans le domaine de l’agriculture et les mines débutera au Mali avec le malien et se terminera ici, et sera totalement financé par les BRICS. 

Aissata Touré/Mali-Online

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus