Mali-Online
Actualité nationale

Lutte contre la cybercriminalité au Mali : La presse et la justice tissent un partenariat

Face aux conséquences néfastes de l’usage des réseaux sociaux par certains individus qui s’attaquent à leur concitoyen, la maison de la presse et le ministère de la justice ont décidé de conjuguer leurs efforts à travers un partenariat qui s’est matérialisé avec le lancement des journées dite « Presse et justice » et l’ouverture de l’atelier de formation sur la cybercriminalité, ce jeudi 08 juillet 2021 dans la maison des hommes de médias. L’objectif de ce partenariat, lutter contre les activités inégales menées à l’aide de la technologie dans notre pays. 

« Aujourd’hui, nul n’ignore que la justice et les médias sont deux piliers importants de la démocratie. Dans un pays en crise, la justice et les médias doivent travailler pour la promotion de cette démocratie. Une justice indépendante, des médias libres. », voici les propos avec lesquels, Bandiougou DANTE, président de la maison de la presse a planté le décor de la cérémonie. Il précise également qu’on ne peut pas être homme de médias sans maitriser les lois du pays surtout celles qui concernent notre vie quotidienne.

Du côté des hommes de la justice, ceux-ci sont ravis de ce partenariat établi. Et le premier concerné dans cette corporation est leur ministre de tutelle, à savoir Mahamadou KASSOGUE, Ministre de la justice et des droits de l’homme, garde des sceaux ayant présidé l’événement du jour. Pendant son allocution, il déclare « je salue le lancement de ces journées dont les objectifs cadrent parfaitement avec la nouvelle vision que nous voulons imprimer aux activités du département en mettant l’accent sur la communication pour plus de visibilité, de sensibilisation et de transparence ». 

Le Ministre de la justice a aussi rappelé la définition de la cybercriminalité, selon la compréhension de la justice malienne. Je le cite, « la cybercriminalité désigne toutes ces activités illégales menées à l’aide de la technologie ». Il faut comprendre par activités illégales, toute utilisation des réseaux sociaux visant à porter atteinte à la dignité, l’honneur, aux biens et même à la vie d’une personne. La loi condamnant cette infraction en ligne, est la loi n°2019-056 du 05 décembre 2019. Cette loi a été adoptée pour combler les insuffisances du Code pénal et la loi n°00-046/AN-RM du 07 juillet 2000 portant régime de la presse et délit de presse. 

Après cette journée du 08 juillet autour de la cybercriminalité, d’autres journées seront organisées a précisé M. le Ministre. 

Pour un début, l’initiative d’une association presse-justice, pour remédier à ce phénomène de cybercriminalité, a été bien accueillie des deux côtés et chacun a confirmé son désir d’une bonne conduite de celle-ci. 

Mohamed FOFANA/Malionline

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus