Mali-Online
Actualité nationale

Mali : les responsables du M5-RFP évitent de froisser l’Imam Dicko

L’imam Mahmoud Dicko lors de la manifestation du 21 aout 2020 du M5-RFP.

En Assemblée générale le samedi 24 octobre 2020, le mouvement du 5juin/ rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) dit prendre acte du retrait de son autorité morale, l’Imam Mahmoud Dicko. A travers cette déclaration les responsables du M5-RFP évitent de froisser l’influent Imam Dicko dont le retrait à susciter beaucoup d’interrogations auprès de certains militants du mouvement.

Depuis la démission de l’ancien président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, le mouvement du 5juin/rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a tenu le samedi dernier sa première Assemblée générale qui a regroupé les responsables de ses principales entités faîtières. L’objectif de cette rencontre était de rendre compte aux militants et de les écouter par rapport à la vie du M5-RFP.

Dans sa déclaration liminaire lue par Choguel Kokala Maiga le M5-RFP affirme : « C’est le lieu pour nous de prendre acte de l’annonce de l’Imam Mahmoud Dicko de se consacrer désormais à sa mission de guide religieux. Il a d’ailleurs décidé de s’exprimer lui-même sur ce sujet au moment opportun ».

Dès les premiers jours qui ont suivi la démission d’IBK, l’Imam Mahmoud Dicko, autorité morale du M5-RFP a exprimé sa volonté de « retourner dans la mosquée pour continuer à diriger la prière » malgré les nombreuses sollicitations pour qu’il joue un rôle dans la transition. Cette déclaration du M5-RFP intervient à un moment où certains de ses militants reprochent à l’Imam Mahmoud Dicko de ne pas avoir usé de toute son influence auprès des militaires du Conseil national pour le salut du peuple (CNSP) afin d’obtenir des postes stratégiques pour le M5-RFP. Cependant les ténors du mouvement du 5 juin/rassemblements des forces patriotiques on n’évite de critiquer ouvertement l’Imam Mahmoud Dicko. Aucun ténor politique du M5-RFP ne veut prendre le risque de se mettre à dos l’influent Imam Dicko avant les prochaines échéances électorales. En effet, l’Imam Mahmoud Dicko jouit d’une grande popularité auprès des Maliens. C’est lui qui était à la tête de proue du mouvement de contestation qui a fragilisé le régime d’IBK avant que les militaires n’arrêtent ce dernier le 18 aout 2020. Depuis des décennies, l’Imam Dicko n’hésite pas à descendre dans la rue à chaque fois qu’il y a une atteinte aux valeurs coutumières et religieuses par les gouvernants ou pour dénoncer la mauvaise gouvernance dans notre pays.

Dans ce contexte, les responsables du M5-RFP préfèrent modérer leur déclaration pour ne pas froisser l’influent Imam Dicko qui pourra être d’un soutien de taille pour certains d’entre eux pendant les prochaines élections.

Issa Diallo

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus