Mali-Online
Actualité nationale

Mort de 3 terroristes pendant leur transfèrement : La Force Barkhane réitère sa confiance à ses frères d’armes maliens

L'armée malienne a annoncé l'ouverture d'une enquête afin de déterminer les circonstances de la mort de trois prisonniers présumés jihadistes lors d'un transfert. (image d'illustration) MICHELE CATTANI / AFP(image d'archives)

Après le communiqué du Chef d’Etat-major Général des Armées maliennes annonçant l’ouverture d’une enquête de trois terroristes au cours de leur transfèrement, la Force française Barkhane a réaffirmé sa confiance aux soldats maliens engagés dans les combats avec elle. 

« Le Chef d’Etat-major Général des Armées informe l’opinion nationale et internationale que dans la matinée du mercredi 13 janvier 2021 à l’issue d’une rude phase de combat, dans le cadre d’une opération militaire anti-terroristes, quatre éléments des groupes armés terroristes ont été faits prisonniers dans le secteur de Kobou, village situé à 25 kilomètres au Sud-ouest de Boulkessi. Trois des quatre prisonniers ont perdu la vie au cours de leur transfèrement de Boulkessi vers Sevaré » peut-on lire dans le communiqué publié le vendredi dernier par l’Armée malienne. 

Le Chef d’Etat-major général des Armées affirme avoir « instruit l’ouverture d’une enquête afin de déterminer les circonstances de ces décès » tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes. 

Face à cette situation, la Force française Barkhane a aussi publié un communiqué pour réaffirmer sa confiance aux soldats maliens. « La Force Barkhane a pris note de l’ouverture d’une enquête diligentée par le Chef d’Etat-Major Général des Armées, suite au décès de 3 prisonniers appartenant à un groupe armé terroriste le 13 janvier dernier. Lors des opérations menées en janvier contre les groupes armés terroristes du Gourma, les Forces armées maliennes engagées aux côtés de Barkhane ont montré au combat leur professionnalisme, leur courage et leur discipline », déclare la Force française présente au Mali.

Dans le même communiqué La Force Barkhane réitère « sa confiance à ses frères d’armes maliens et à la hiérarchie militaire malienne pour faire appliquer le respect du droit des conflits armés. Au regard de la procédure qui a été initiée, elle ne fera pas davantage de commentaire ».

Issa Diallo 

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus