Mali-Online
Politique

Moussa Timbiné lors de l’Assemblée de An Ka Ben « A la prochaine présidentielle, nous soutiendrons le candidat que nous jugerons bon pour le Mali »

Crédit photo de l'assemblée constitutive.

Le Crès de Badalabougou a abrité le mercredi 14 juillet 2021 l’Assemblé constitutive du Mouvement d’Action Patriotique (MAP) An Ka Ben. La cérémonie était présidée par le président dudit mouvement, Moussa Timbiné, qui a profité de l’occasion pour rendre public le manifeste de MAP An Kan Ben.  

C’est officiel depuis le mercredi dernier, Mouvement d’Action Patriotique (MAP) An Ka Ben est un désormais un mouvement politique. C’est ce qu’ont décidé les membres dudit mouvement à l’issue de leur Assemblée constitutive. Les travaux de l’Assemblée constitutive An Ka Ben ont été sanctionnés par la publication d’un manifeste dans lequel le mouvement donne sa position par rapport à la situation actuelle de notre pays.  

Selon le président du mouvement An Ka Ben, Moussa Timbiné, depuis  2012, le Mali n’a cessé de connaitre des soubresauts marqués par des coups d’Etat et des insurrections qui ont mis à rude épreuve les conquêtes démocratiques et fragilisé la construction de l’Etat confronté aux mêmes moments aux multiples résurgences des rebellions séparatistes associées à l’intégrisme. « A la suite des évènements de juin-juillet 2020, puis ceux d’août 2020 et plus récemment de mai 2021, de nouvelles opportunités s’offrent à notre pays pour reprendre le chemin de la reconstruction, qui passe nécessairement par la reconquête de la cohésion sociale fortement ébranlée par les diverses situations conflictuelles vécues, tant au plan politique que social et même culturel et moral », affirme-t-il.

Les fondateurs An Ka Ben, déclare Moussa Timbiné, « estiment que le devoir impérieux des Maliens et de Maliennes, singulièrement l’élite politique, les notabilités coutumières et religieuses, la société civile, est de tirer les bonnes leçons des événements qui ont marqué l’histoire récente du Mali tout en restant ancrés dans les valeurs qui ont fondé le Mali historique. C’est pourquoi, nous pensons que la période de Transition en cours doit être un moment de retrouvailles fraternelles, de réflexion et d’actions patriotiques, nous permettant à terme de créer les conditions de la renaissance et de la prospérité dans notre chère patrie ». 

Dans le manifeste, le président de An Ka Ben appelle tous les Maliens de l’intérieur et de l’extérieur, de tous les âges et de toutes les confessions, de toutes les couches socio-professionnelles, à se rassembler. « Le Mali est notre raison d’être. Restaurer le Mali dans toute sa grandeur est aussi notre dénominateur commun, ce qui nous rassemble et nous motive à poser des actions patriotiques…..Nous ne devons point hésiter à nous unir pour la patrie, à nous retrouver autour de notre grand et beau pays, à parler de nos problèmes et des solutions justes et durables ». 

A en croire Moussa Timbiné An Ka Ben est prêt à jouer pleinement son rôle. « Devant les défis auxquels est confronté notre pays, nous bannissons le rôle de spectateurs pour ainsi nous engager dans l’action patriotique au seul service du Mali et des Maliens », ajoute-t-il.

Interrogé sur la compatibilité entre son poste de président des jeunes du parti Rassemblement pour le Mali (RPM) et celui du mouvement An Ka Ben, Moussa Timbiné dira : « je suis membre du RPM. On peut être dans un mouvement politique en même être membre un parti politique. A la prochaine présidentielle, nous soutiendrons le candidat que nous jugerons bon pour le Mali. Si nous jugeons que le candidat présenté par soit mon parti, soit un autre parti, est le bon, nous allons le soutenir. Si c’est un candidat est indépendant que nous trouvons bon pour le pays, nous le soutiendrons ».

Issa Diallo

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus