Mali-Online
Actualité nationale

Plainte dans l’affaire SBM : Cheick Mohamed Cherif Koné limogé de son poste de 1er Avocat général de la Cour suprême

Après son opposition et à sa plainte déposée contre le président et le Procureur de la Cour suprême, le mercredi 8septembre dernier, concernant le placement sous mandat de dépôt de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga, relatif dans l’affaire dite « Achat de l’avion présidentiel et équipements militaires, le président de l’Association malienne des Procureurs et poursuivant du Mali (AMPP), non moins président de la Référence syndicale de la magistrature (REFSYMA), Cheick Mohamed Cherif Koné, vient d’être limogé de son poste de 1er Avocat général de la Cour suprême par le président de la Transition, Assimi Goïta.

Rapproché par des confrères, cet ancien président du Syndicat autonome de la magistrature (SAM) dont il a quitté pour créer avec magistrats, la Référence syndicale de la magistrature (REFSYMA) dont il préside, a démontré son désintérêt à travailler avec l’équipe actuelle de la Cour suprême :
« Je n’ai pas reçu de notification. Même si c’est le cas, c’est un non évènement pour moi. Car ce qui est sûr, ça ne me plaît plus de travailler avec cette équipe-là. Mais, je n’ai rien reçu. On ne m’a rien notifié ».

Depuis le début de l’affaire SBM, M. Koné s’était opposé au traitement du dossier de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Il était visé par les syndicats de la magistrature par une procédure de limogeage auprès du Conseil supérieur de la Magistrature.

Et voilà, comme il fallait bien s’y attendre, son décret de limogeage est tombé, hier jeudi 9 septembre. Mais l’intéressé dit n’avoir reçu aucune notification.
Affaire à suivre

Issa Diallo

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus