Mali-Online
Politique

Réformes politiques et institutionnelles: Création du comité d’orientation stratégique sur les fonts baptismaux

Premier Conseil des ministres de la Transition , 9 octobre 2020. (photo d'illustration)

Le Comité d’orientation stratégique sur les réformes politiques et institutionnelles (COS) est un organe consultatif afin d’appuyer le Premier ministre dans la conduite des réformes politiques et institutionnelles.  Le comité a pour mission de définir le périmètre des réformes au regard du contexte et de la durée de la Transition ; de formuler des recommandations sur la base des réformes identifiées par le Dialogue national inclusif (DNI) ainsi que les journées de concertations nationales…

A travers le décret N°2021 – 0190/PT- du 31 mars 2021, le Président de la Transition a crée le Comité d’orientation stratégique sur les réformes politiques et institutionnelles (COS), placé sous l’autorité du Premier ministre.

Le Comité est composé de cinquante (50) personnalités, issues de la classe politique, de l’université, de la société civile, du secteur privé, des syndicats et des légitimités traditionnelles et religieuses. La liste nominative des membres du Comité est fixée par décret du Premier ministre sur proposition des organisations qu’ils représentent.

 Le comité a pour mission de définir le périmètre des réformes au regard du contexte et de la durée de la Transition ; de formuler des recommandations sur la base des réformes identifiées par le Dialogue national inclusif (DNI) ainsi que les journées de concertations nationales ; de promouvoir l’esprit des réformes politiques et institutionnelles.

 Il se réunit deux fois par mois sur convocation du Premier ministre. En cas de nécessité, il peut se réunir à tout moment à la demande du Premier ministre.

Le comité est composé des groupes thématiques ci-après : « Réorganisation territoriale et Régionalisation », « Cadre électoral », « Réforme constitutionnelle ».

Le Comité bénéficie de l’appui d’un Secrétariat permanent et d’un pool d’assistants. Le Secrétariat permanent est chargé de l’élaboration des notes techniques, des rapports et des comptes rendus des réunions, des documents d’information, des supports de communication et de toute autre tâche particulière en lien avec les réformes politiques et institutionnelles.

 Le Secrétariat permanent comprend : un Secrétaire permanent ; un expert chargé des questions électorales ; un Expert chargé des Questions institutionnelles ; un expert chargé des Questions de Décentralisation et de réorganisation territoriale ; un expert chargé des Questions sociales ; un expert chargé des Questions économiques.

Les experts et les assistants du Secrétariat permanent sont nommés par décret du Premier ministre. Ils sont choisis en fonction de leur compétence.

Cette initiative du chef du gouvernement répond à la préoccupation majeure de plusieurs organisations politiques et de la société civile.

Issa Diallo 

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus