20 C
Bamako
mercredi 28 octobre 2020
Mali-Online
Santé

Santé : L’Association Soli-Jeunes appuie le CSref de Sogoninko

Contribuer à la construction d’un Mali solidaire et prospère, tel est l’objectif de l’Association Solidarité-Jeunes (Soli-Jeune). C’est dans cette dynamique qu’elle a remis ce vendredi 3 juillet 2020, un don composé de matériels et de kits sanitaires permettant au  Centre de Santé de Référence du quartier Sogoninko de répondre aux besoins de la population en cette période de crise sanitaire. C’était sous la houlette de Mme Diawara Fatoumata Diouwara, présidente de l’association, en présence du protocole, M. Souleymane Kouyaté et d’autres membres.

Aucun sacrifice n’est de trop pour le développement d’un pays. C’est dans cette optique que l’Association Soli-jeunes a jugé nécessaire d’apporter sa contribution aux efforts des plus hautes autorités maliennes.

200 masques, 3 cartons de sérum glucose, 2 paquets de Cathéter,  des perfuseurs, entre autres, telle est la composition du don que l’Association Soli-Jeunes a offert ce jour 3 juillet au CSRF de Sogoninko ou la demande en termes d’appui et d’accompagnement est de plus en plus forte.

En recevant ce don hautement symbolique, la responsable d’hygiène Mme Baber Oumou a affiché son satisfecit par rapport au sens élevé de patriotisme de l’Association Soli-Jeunes. Pour elle, ce don vient à point nommé et permettra au centre de santé de Sogoninko de faire face aux besoins de la population, mais surtout les difficultés liées à la pandémie du coronavirus qui continue de sévir au Mali. « Les mots me manquent pour remercier cette jeune association pour sa générosité. Que ce geste soit continuel. Je leur souhaite bon vent et bon courage », a déclaré la responsable d’hygiène, avant d’exhorter les autres jeunes associations à emboiter les pas de Soli-Jeunes.

« Lors de notre passage au centre, nous avons constaté un manque de matériels et de médicaments de première nécessité pour les usagers n’ayant pas de moyens », a expliqué la présidente de l’Association qui ajoute que le don rentre aussi dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. 

A en croire Mme Diawara, bien avant ce don, l’association sous l’impulsion du Conseil National de la Jeunesse, a distribué des masques aux populations de certaines localités du pays. Parmi lesquelles, le cercle de Kati, Ségou, Koutiala. Et d’ajouter que la distribution devrait continuer dans la commune de Mandé, le cercle de Fana et les localités du Nord du pays dans les jours à venir.

Constituée uniquement de jeunes, l’Association Soli-Jeunes selon sa présidente a été mise sur les fonds baptismaux par des jeunes universitaires qui étudiaient ensemble sur la colline de Badalabougou. « On était tous étudiants à l’époque. On voyait des amis à l’internat qui manquaient de moyens pour subvenir à leur besoin. C’est de là qu’on a décidé de créer cette association pour prôner l’entre-aide et la solidarité entre nous étudiants au début », a rappelé Mme Diawara. Et de poursuivre que malgré ses moyens limités, l’association survolait au secours des mendiants avec des habillements de fêtes et de nourritures. Mieux, elle ajoute qu’après les études, l’Association a jugé utile de rester fidèle à son statut humanitaire et de poursuivre ses activités au profit de la population malienne. « Depuis un certain temps, Soli-Jeunes aide et appui les bébés prématurés avant neuf mois. Elle contribue à la scolarisation des enfants. A cet effet, nous avons pu scolariser plus de 500 enfants. Soli-Jeunes contribue aussi à la formation des jeunes sur l’entrepreneuriat, la vie associative et le genre », a-t-elle conclu.

Adama Coulibaly 

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus