Mali-Online
Santé

Santé: le CHU du Point G doté de 10 générateurs d’hémodialyse et d’une unité d’adduction d’eau potable.

Crédit photo: Ministère de la Santé et du Développement Social

Dans le souci de renforcer le technique de nos structures de santé, qui est l’une des priorités de nos plus hautes autorités, le ministère de la Santé et du Développement social a remis, le samedi 23 octobre 2021, au Centre hospitalier et universitaire (CHU) du Point G, 10 générateurs d’hémodialyse et réalisé dans l’enceinte dudit hôpital un système d’adduction d’eau potable.

La cérémonie de remise officielle était présidée par la ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, en présence de la Conseillère spéciale chargée de la santé auprès du président de la Transition, Médecin-colonel Assa Badiallo Touré ; des responsables du CHU du Point G et d’autres invités.

Selon le Directeur général du CHU du Point G, Pr. Ilo Bella Diall, les malades souffrant d’insuffisance rénale et leurs parents pourront désormais être pris en charge et avoir une assistance normale, car indique-t-il, « le CHU du Point G jusqu’à un passé récent n’arrivait plus à satisfaire les sollicitations des patients soumis aux séances de dialyse par mangue de générateurs. Et cette structure hospitalière manquait également de source d’eau potable capable de couvrir les besoins ».

Le Président de l’association des malades dialysés, Dr Ibrahima Dembélé, a remercié le ministre de la Santé et du Développement social pour ce geste qui ne fait que renforcer les capacités de prise en charge du CHU du Point G des malades souffrant d’insuffisance rénale. « Nous avons besoin des actions de ce genre à l’intérieur du pays notamment à Kayes, Tombouctou et Mopti », a-t-il exprimé.

Pour sa part, la Conseillère spéciale chargée de la santé auprès du président de la Transition, Médecin-colonel Assa Badiallo Touré, a reconnu la pertinence de la dotation avant de rassurer les uns et les autres que le département de la Santé est à pied d’œuvre pour relever les défis.

Quant à la ministre de la Santé et du Développement social, elle a salué surtout l’approche du président de la Transition, Col Assimi Goita, qui, a-t-elle souligné, a toujours traité avec diligence les préoccupations de la population en matière de santé.
« A chaque fois que nous avons sollicité les plus hautes autorités du pays pour des problèmes, elles nous ont donnés satisfaction. C’est la preuve que la santé des populations malienne est au cœur des préoccupations du président de la Transition et du Premier ministre, Choguel Kokalla Maiga. Depuis un certain temps, nous consentons des efforts pour doter le CHU du point G en matériels et équipements de différentes utilités et ces efforts vont se poursuivre », ajoute-t-elle.
La ministre Sangaré a également insisté sur la nécessité de former le personnel afin de répondre aux besoins de maintenance des matériels au lieu de faire toujours recours aux compétences extérieures.
Quant au système d’adduction d’eau, il fonctionne déjà et prend en compte une majeure partie du problème d’eau de cet hôpital, qui joue un grand un rôle dans le système de santé du Mali.

Issa Diallo

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus