Mali-Online
Politique

Sidi Brahim OULD SIDATT prend la tête de la COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA).

Sidi Brahim Ould Sidati, au moment de signer l'accord de paix inter-malien au nom des rebelles de la CMA à Bamako. REUTERS/Stringer

REUNION ORDINAIRE DU COMITE DIRECTEUR.

DECLARATION FINALE

Conformément aux dispositions de sa charte et sur convocation de son Président en exercice, Monsieur Alghabass AG INTALLA, le Comité Directeur de la CMA s’est réuni en session ordinaire les 25,26,27 et 28 Janvier 2021 à Kidal.

L’ouverture de la rencontre a été marquée par la présence appréciée d’une délégation de la Plateforme d’Alger du 14 Juin conduite par son Porte-parole M. Haballa AG HAMZATA sur invitation du Président en exercice pour sceller la nouvelle synergie d’actions entre les deux mouvements signataires de l’Accord.

La rencontre a enregistré une très forte participation des membres des différents organes nationaux et régionaux de la CMA ainsi que celle de ses délégués au sein des mécanismes de mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger.

Ordre du jour :

Bilan des activités durant les 7 derniers mois et états des lieux à ces jours,
Passation solennelle des consignes entre le président en exercice M. Alghabass AG INTALLA et le président entrant M. Sidi Brahim OULD SIDATT.

Une présentation détaillée et fortement appréciée des activités conduites par le Président sortant durant les 7 mois de sa présidence a été exposée à l’attention de l’assemblée par le Secrétaire Permanent du Comité Directeur Mr Ahmed Salah Ishaq. Un accent particulier a été mis sur les avancées notables en matière d’organisation et de sécurités des personnes et de leurs biens malgré tous les aléas et les difficultés qui ont marqué cette période (Transition nationale, pandémies, ajournements dans le processus, etc..).
Après cet intermède, le Président entrant après avoir félicité son homologue sortant pour l’ensemble des réalisations accomplies durant son mandat en particulier les énormes et louables efforts déployés pour le rapprochement stratégique entre les mouvements signataires de l’Accord proposa un calendrier de travail unanimement plébiscité par les participants :

Exposition et enregistrement des points de situations des délégués régionaux et des Commissions,Revue des orientations et adoption de nouvelles stratégies afin de redynamiser les structures de mise en œuvre de l’Accord

Consolidation des acquis en matière de mesures sécuritaires adoptées et renforcement de la cohésion sociale,

Révision des instruments juridiques et architecture de l’organisation civile et militaire à travers la relecture de la Charte de la CMA.

Durant 3 jours, ces différents points ont été largement passés en revu afin de dégager une feuille de route pour orienter la politique d’actions globales à entreprendre durant le semestre à venir.
Cette feuille de route se décline sous les axes principaux suivants :

A/Sur le plan politique :

  1. Redynamisation, voire la recomposition des bureaux régionaux de la CMA dans les Régions de Gao, Tombouctou , Ménaka et Taoudenit
  2. Création d’un organe de haut niveau pour la mise en œuvre les orientations issues des documents d’entente signés entre la CMA et la Plateforme,
  3. Levée d’une mission de sensibilisation pour booster les structures de la CMA à Ménaka et dans le Gourma,
  4. Relecture et adoption après amendements en plénière de la Charte et Règlement intérieur de la CMA

B/ Sur le plan militaire:

  1. Création de 2 zones militaires dans la Région de Gao (le Haoussa et le Gourma) avec une coordination unique,
  2. Clarification du concept « Ménaka sans armes » afin de lever tout équivoque avec les autres parténaires,
  3. Renforcement des mesures dédiées à la lutte contre l’insécurité dans les Régions de Tombouctou et de Ménaka
  4. Pour les besoins, certaines structures internes du secteur militaire et sécuritaire ont été revisitées sur décisions du nouveau président en exercice.
  5. Par ailleurs, la rencontre condamne vigoureusement la terreur exercée contre les populations civiles dans certaines zones provoquant un exode massif hors de leurs sites d’attache.

La rencontre recommande vivement l’atteinte des objectifs fixés, inscrits à l’ordre du jour sous forme de feuille de route dont l’étude de la priorisation revient au Comité Directeur. Elle recommande également une intervention urgente de tous les acteurs nationaux et internationaux pour que des mesures fortes soient prises pour mettre fin à la terreur exercée sur les populations civiles.

La rencontre salue une fois de plus les efforts inlassables de la Communauté Internationale en faveur d’une mise en œuvre intégrale de l’Accord de paix et de réconciliation nationale issu du processus d’Alger et l’exhorte à s’impliquer encore plus et davantage pour asseoir une fin durable.

Kidal,le 29 Janvier 2021

La Rencontre.

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus