Mali-Online
Politique

Sortie de crise : La durée de la Transition fixée à 24 mois à compter du 26 mars 2022

Le colonel assimi Goïta président de la transition à Bamako en septembre 2020 (illustration).

Après l’échec des discussions avec les Chefs d’Etat de la CEDEAO, le samedi 4 juin 2022 à Accra au Ghana, motivé par l’absence d’un délai de la transition et d’un chronogramme pour un retour à l’ordre constitutionnel, le président de la Transition vient de fixer par décret la durée de la transition à 24 mois à compter du 22 mars 2022, soit 22 mois restants.

En effet, conformément à l’article 22 de la Loi n°2022-001 du 25 février 2022 portant révision de la Transition, le président de la Transition, colonel Assimi Goïta, a fixé la durée de la Transition à 24 mois à compter du 26 mars 2022.
Cette décision des autorités de la Transition vise à rapprocher les positions entre elles et les Chefs d’Etat de la CEDEAO au sujet du délai de la transition qui n’était pas connu depuis la rectification de la transition en mai 2021.
Pour la levée de l’embargo le 3 juillet, il reste au gouvernement de produire un chronogramme fiable en vue de convaincre les Chefs d’Etat de la Cédéao.

Issa Diallo

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus