Mali-Online
Santé

Transfusion sanguine: Le CNT adopte un projet de loi pour encadrer le secteur

Le colonel Malick Diaw, president du CNT (illustration)

Le Conseil national de Transition (CNT) a adopté le jeudi 5 Mali 2022, à 102 voix pour, 0 contre et 0 absention, le projet de loi relatif au sang humain et ses dérivés.

Initié par le ministère de la Santé et du Développement social et adopté par le conseil des ministres en sa séance du 1er octobre 2021, ce projet de loi vise, d’une part, à encadrer le prélèvement, la qualification biologique, la préparation, l’importation, l’exportation, la conservation, la distribution, la dispensation, la délivrance et l’utilisation du sang humain et ses dérivés et, d’autre part, à renforcer la législation malienne par la prise en compte des nouvelles connaissances scientifiques acquises en matière de transfusion sanguine et à adapter le champ des activités du Centre national de transfusion sanguine aux standards admis.

Il permettra entre autres, de : améliorer la disponibilité du sang humain et ses dérivés à l’échelle nationale à travers l’encadrement juridique des bonnes pratiques transfusionnelles ; clarifier les rôles de chaque acteur, à quelque niveau qu’il se trouve, personne physique ou morale, publique ou privée intervenant dans le secteur transfusionnel ; pouvoir situer les responsabilités en cas de défaillance constatée dans le système transfusionnel national à travers l’institution de la traçabilité et de l’hémovigilance dans le secteur transfusionnel national.

Issa Diallo

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus