Mali-Online
Politique

Transition au Mali : La visite d’Emmanuel Macron à Bamako annulée ?

De gauche à droite, le président de la transition du Mali SE le colonel Assimi GOÏTA et le président français Emmanuel Macron.(image d'illustration) ©mali-online.net

Initialement prévue le lundi prochain, la visite du président français, Emmanuel Macron a été annulée, selon certaines indiscrétions. Même si la présidence malienne ne l’a pas encore confirmé, tout porte à croire que le président français, Emmanuel Macron n’effectuera pas sa visite le 20 décembre prochain au Mali. 

Selon nos sources, l’annulation de cette visite serait liée à une divergence entre les deux parties sur son format. La France souhaitait une rencontre multilatérale en y associant les présidents du Ghana, président en exercice de la Cedeao et du Tchad président du G5. Une proposition rejetée par les autorités maliennes, qui voulaient une rencontre bilatérale entre le Mali et la France. 

En voulant associer à la rencontre les présidents ghanéen et tchadien, Emmanuel Macron voulait prendre à témoin l’opinion internationale concernant d’éventuels engagements  pris par les autorités maliennes. Après l’annulation de cette visite, il n’est pas à exclure que la France puisse pousser le Tchad et la CEDEAO à durcir leurs positions face aux autorités maliennes.

Comment la position adoptée par les autorités de la Transition sera-t-elle appréhendée par nos partenaires de la CEDEAO, la France et le G5 ? Les prochains jours nous permettront d’avoir des réponses. 

Une chose est sûre,  cette visite aurait été l’occasion pour Bamako et Paris de crever l’abcès concernant le recours à la société militaire privée russe Wagner et l’organisation des élections qui devront mettre fin à la Transition. 

Comment peut-on convoquer un mini-sommet de chefs d’état dans un pays sans l’aval des autorités ?

La Rédaction

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus