Mali-Online
Santé

Vaccination anti Covid-19: Le Mali reçoit 151 200 doses du vaccin Johnson and Johnson

Le ministre de la Santé et du Développement Social, Mme Diéminatou Sangaré a, en compagnie de son collègue en charge  des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, de l’Ambassadeur des Etats unis au Mali, Dennis Hankins, du representant de l’OMS au Mali, Jean Pierre Baptiste et de la representante  de l’UNICEF au Mali, Silvie Fouet, receptionné 151 200 doses du vaccine anti Covid-19 Johnson & Johnson à l’aeroport de Bamako le jeudi 5 aout 2021 en provenance des Etats unis.

Ces 151 200 doses de vaccin Johnson & Johnson Janssen contre la COVID-19 sont un  don des États-Unis au Mali dans le cadre des efforts mondiaux du gouvernement américain pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Les vaccins donnés font partie de l’engagement des États-Unis à fournir initialement au moins 25 millions de doses à l’Afrique. Les doses de vaccin sont arrivées hier à Bamako à travers la Facilité COVAX. 

L’Ambassadeur des États-Unis au Mali, Dennis Hankins, a reaffirmé l’engagement de son pays à soutenir le peuple malien pour protéger sa santé et prévenir la transmission de la Covid-19. “Nous partageons ces vaccins pour aider à mettre fin à la pandémie partout. Alors qu’une grande partie de l’Afrique est aux prises avec une grave troisième vague du virus, nous aidons les Maliens à devancer une telle résurgence du virus ici. Les États-unis sont fiers d’être le plus grand donateur de l’initiative mondiale COVAX concernant la COVID-19, à travers laquelle ces vaccins sont distribués. Le président Biden a promis que les États-Unis seraient un arsenal de vaccins pour le monde. Nous sommes aux cotés du Mali depuis le debut de cette pandemie. Nous faisons confiance au système de santé du Mali. Ces vaccins sont fiables” affirme-t-il.

Le representant de l’OMS au Mali, Jean Pierre Baptiste s’est rejoui de l’arrivée de ces doses de vaccin. “L’OMS a l’obligation de faire vacciner les populations contre cette pandemie. Nous comptons beaucoup sur les medias pour la communication et la sensiblisation afin que les Maliens acceptent de se faire vacciner”, ajoute-t-il.

Selon le ministre  de la Santé et du Development durable, Mme Dieminatou  Sangaré, la particularité du Johnson And Johnson est qu’une seule dose de ce vaccin sera administré par personne contrairement à Astra Zeneca. 

“La priorité sera donnée aux personnes qui n’ont jamais reçu de dose de vaccin anti covid-19. Nous allons cibler les zones d’accès difficiles de notre pays. Cela s’explique par le fait que c’est une seule vaccination et les vaccinateurs n’auront pas à faire 2 tours et la population une fois vaccinée peut vaquer à ses occupations. En ce qui concerne le mécanisme de conservation, mon département à travers le Centre national d’Immunisation-CNI a un personnel qualifié et une chaine de logistiques assez étoffée pour une bonne conservation avant le démarrage de la campagne. Sur cet aspect que toute la population soit rassurée. Le moyen de riposte le plus sûr contre la maladie à coronavirus reste la vaccination. A titre illustratif aucun sujet vacciné ne fait partie des  nouvelles personnes infectées dans nos structures de santé  ”a-t-elle souligné. 

Le ministre Sangaré a remercié à l’UNICEF, l’OMS, l’initiative COVAX, et les Etats- unis pour les efforts consentis dans l’amelioration de la santé des populations maliennes en general et en particulier dans la lute contre la Covid-19. 

Issa Diallo 

Vous pourrez également être intéressés par

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus