Mali-Online
Non classé

Salon International de l’agriculture , de l’environnement et de l’Élevage (SIAEL) : Le Mali, invité d’honneur !

La très forte délégation malienne qui prend part aux activités du salon est conduite par Ministre de l’élevage et de la pêche, Youba BA, représentant le Premier ministre, Dr Choguel MAÏGA. Le choix du Mali comme invité d’honneur du SIAEL 2024 est la preuve de la convergence de vues entre ces deux pays, réunis désormais au sein de l’AES mais aussi et surtout liés par l’histoire et la géographie.

Le coup d’envoi de cette édition fut donné le mardi 20 février dans la commune de Konsilga, sous la présidence du premier ministre burkinabé Dr Apollinaire JoachimSon de Tambéla, en présence du ministre Youba, des membres du gouvernement du Burkina Faso et un parterre d’hommes et de femmes du monde rural. LE SIAEL 2024 a pour thème : l’impact de la crise sécuritaire sur le secteur agro-sylvo-pastoral : état des lieux et perspectives.

Dans son allocution, le ministre Youba a présenté la vocation agro-sylvo-pastorale de l’économie du Mali. Il s’est aussi réjoui de la tenue du Salon International de l’agriculture , de l’environnement et de l’Élevage, dans un contexte socio-politique marqué par le défi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations de l’alliance des états du Sahel.

Le mot d’ouverture du SIAEL a été prononcé par le ministre délégué chargé des ressources animales du Burkina Faso, qui a tenu à saluer le ministre Youba Ba et sa délégation avant de donner les perspectives pour le monde rural Burkinabé.

À la suite des interventions, le premier ministre du Faso et le ministre Youba ont procédé à la coupure symbolique du ruban qui marque l’ouverture officielle du salon, suivie d’une visite des stands des acteurs du monde rural du Burkina Faso , du Mali et d’autres pays participants. En outre le SIAEL permettra au monde rural de faire des bonnes affaires commerciales et partager leurs expériences pour un accroissement considérable de la production et de la productivité agro-sylvo-pastorales des états de l’AES.